EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Zalman GS1000

Article
Un grand tour en Aluminium
Rédigé par
Publié le 01 October 2008
Page: 4/6





Le premier élément que nous avons placé dans le GS1000 est l'alimentation. Comme nous le disions un peu plus haut, l'alimentation s'installe d’abord sur une platine à l'aide de 4 vis classiques. Ensuite, il suffit de glisser l'alimentation dans son logement, de refixer la platine au boitier et le tour est joué. De plus, avec les 2 petites roulettes, l'alimentation prend sa place très facilement dans le boitier.



Ensuite nous avons installé la carte mère. Comme toujours il faut fixer les plots à la norme de la carte, placer la carte mère sur ces mêmes plots et visser le tout. Grâce à la norme E-ATX, le plateau est grand, et la place ne manque pas pour les manipulations.

Pour les disques durs, il est nécessaire de retirer les paniers de la façade avant avec 2 doigts et une légère pression vers le centre. Les paniers peuvent s'élargir afin de faciliter l'installation des disques durs. Des tiges métalliques sur silentbloc en caoutchouc viennent ensuite se placer dans les trous d'origine des HDD. Le disque est alors en place et il ne reste plus qu'a remettre les paniers dans leur logement.



Au niveau du lecteur optique, l'installation est également rapide et simple. Il est obligatoire d'ôter le cache 5.25 pouces qui est retenu par 2 vis à main. Puis on glisse le lecteur dans la fente, et on vient le fixer avec les 4 vis à main. Le maintien est vraiment très bon, mais l'ajustement avec la façade n'est pas terrible, plus en raison de l'architecture du boitier que du système de montage.

Enfin, avant de passer au câblage il reste les cartes filles. Comme il y a de place, il est aisé de les installer. De plus le maintien avec les vis à main et très bon, même s’il est plus contraignant qu'un système sans vis.



Pour le câblage justement, Zalman a bien fait les choses. Avec les nombreux passages qui sont disponibles autour du plateau et au dessus de la carte mère, il est possible de dissimuler une majeure partie des câbles. Le plus important étant sans doute le passage pour l'alimentation du processeur (8pin), qui facilite la vie quand il ne passe pas au milieu de la carte mère. De plus comme sur le HAF, des boucles en acier permettent l'utilisation de colliers afin de regrouper les câbles. Sur ce point, le GS1000 fait un sans faute, il est aussi bon que la concurrence.



Une fois en marche, le GS1000 dévoile son Power On et son illumination bleue.

Le GS1000 nous a donc réservé quelques bonnes surprises, comme l'organisation des câbles, le montage sans outil ou encore le Hot Swap. Le GS1000 est vraiment à la hauteur. Voyons comment il se débrouille au niveau du refroidissement.

Partagez :
Marque : ZALMAN
Chercher Test boitier Zalman GS1000 sur :
Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur LDLC  Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur Amazon  Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur Matériel.net  Rechercher « Test boitier Zalman GS1000 » sur Top achat