EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris ROCCAT Kone Pro et Kone Pro Air : L’âge d’or de ROCCAT ?

Article
Publié le 20 Août 2021
Page: 3/5

Comme nous le disions précédemment, la Kone Pro et par extension la Kone Pro Air proposent une ergonomie pour droitier dans des dimensions très relativement compactes avec 125,6 x 40 x 72 mm. On est donc sur une taille moyenne, voire moyenne basse en théorie, mais en pratique on reconnait tout de suite la signature de Roccat sur ses souris qui opte pour des rondeurs assez prononcées, permettant à la prise en main très orientée claw de nature, d’aller confortablement vers du palm pour les petites mains. Bien sûr le fingertips reste tout à fait réalisable grâce à la profondeur du retranchement au niveau du pouce qui permet de bien maintenir la souris et de l’élever très facilement.

La qualité de construction est très globalement bien au rendez-vous et on en n’attendait évidemment pas moins pour cette gamme de prix. Si la souris ne pèse que 75 grammes sans opter pour un design alvéolé pour gagner en légèreté, il n’empêche que les matériaux utilisés ici sont très solides. Pas de craquellements audibles à la pression latérale de la souris, pas de wobbling au niveau des boutons principaux, des patins très fins mais très bien usinés qui n’ont pas de rebords tranchants pour assurer une glisse fluide et sans accrocs et surtout, une molette en alliage d’aluminium au mécanisme de scrollage très précis et d’une grande stabilité. Bref, on est sur du très bon, mais peut-être un petit bémol, certes subjectif mais on est aussi là pour ça, sur la nature des matériaux de la coque et des parties latérales. Il s’agit d’un plastique certes très doux mais aussi un peu collant à notre sens, malgré les températures trop douces que nous avons vécues durant notre période de test.

Côté performances et implémentations du capteur, rien à redire ici. On a le même boulot réalisé que sur la Burst Pro sauf que le capteur, même s’il est modifié dans les deux cas, n’est pas le même. On passe alors du célèbre 3389 pour la Burst au 3370 pour la Kone Pro et la Kone Pro Air qui est un choix bien plus pertinent, surtout s’agissant de la version sans-fil : le capteur est en effet beaucoup moins énergivore.

La réactivité est donc de mise, la précision aussi, mais l’accélération naturelle de la souris est à notre sens trop prononcée. Il faudra allez jouer avec la désactivation de cette accélération soit dans les paramètres de Windows, soit dans le logiciel Roccat Swarm pour revenir à une accélération, certes toujours présente, mais beaucoup moins prononcée pour parvenir à un meilleur équilibre, bien ce que ce soit surtout une question de goût personnel. Enfin côté switches, aucun problème de réactivité avec les Roccat Titan qui offrent une course à mi-chemin entre ce que l’on trouve chez Omron (légèreté et pression progressive) et les Huano Blue (lourd et droit) : C’est très plaisant, même si une course plus courte n’aurait pas été de trop. Bref, les Roccat Titan sont agréables à utiliser en l’état et offrent une durée de vie très intéressante (mais tout de même théorique) de 100 millions de clics.

Partagez :
Marque : Roccat
Chercher ROCCAT Kone Pro sur :
Rechercher « ROCCAT Kone Pro » sur LDLC  Rechercher « ROCCAT Kone Pro » sur Amazon  Rechercher « ROCCAT Kone Pro » sur Matériel.net  Rechercher « ROCCAT Kone Pro » sur Top achat