EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test micro ROCCAT Torch : ROCCAT se lance dans le micro gaming et streaming

Article
Rédigé par
Publié le 27 Août 2021
Page: 3/4

Le ROCCAT Torch est en soit très agréable à utiliser et cela est surtout dû à sa base et les contrôles physiques que celle-ci intègre. On peut donc choisir entre les trois modes de directivité (stéréo, cardioïde et ROCCAT whisper qui permettrait de pouvoir parler à voix basse, voir de chuchoter et de continuer à être capter dans de bonnes conditions. On peut également désactiver le micro, régler le gain ou encore le volume du retour casque. Si on utilise le Torch surun bras séparément, il est toujours possible de le relier à la base grâce au troisième long câble USB-C proposé dans le bundle pour continuer à bénéficier des fonctionnalités de cette base. Bref, tout ceci est clairement bien pensé et agile.

Question qualité d’enregistrement, le ROCCAT Torch n’est franchement pas à plaindre compte tenu du niveau de qualité de ses captations, des accessoires qu’il propose et de son prix, c’est indéniable. Certes, on reste sur un micro entrée de gamme, mais il offre clairement des prestations supérieures à bon nombre de micros proposés au même prix, sans la même quantité d’accessoires.

Voici trois captations, sans traitement ni post-production pour vous montrer ce que donnent les trois modes :

On constate que le volume, lorsque le gain est placé à 50 %, est un peu faible, mais rien de grave pour l’instant puisqu’on peut l’augmenter. En revanche, la directivité cardioïde laisse à désirer. Les bruits latéraux sont très facilement captés et sans grosse réelle différence de volume par rapport à une captation de face. Le mode stéréo lui, semble fonctionner assez correctement tout comme le mode whisper. Si dans les trois cas on note bien que le volume n’est pas ce qu’il y a de plus élevé, c’est tout de même correct et surtout le timbre de la voix reste très naturel, chaud et précis, sans aucun problème sur les sonorités aigues et sifflantes ([Ssss] et [Shhhh]), sans pop, bref c’est vraiment propre surtout pour le prix demandé.

Enfin, aucune prise en charge logicielle, ce qui est peut-être un peu dommage. Pas même un petit equalizer, rien. Le ROCCAT TOrch est tout de même reconnu dans le logiciel Neon, mais à part synchroniser ses effets de rétroéclairage RGB avec vos autres périphériques, vous n’y trouverez malheureusement rien.

Partagez :
Marque : Roccat
Chercher ROCCAT Torch sur :
Rechercher « ROCCAT Torch » sur LDLC  Rechercher « ROCCAT Torch » sur Amazon  Rechercher « ROCCAT Torch » sur Matériel.net  Rechercher « ROCCAT Torch » sur Top achat