EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris Mionix Castor Pro, le revival d’une légende

Article
Rédigé par
Publié le 24 Septembre 2021
Page: 2/5

Puisqu’il s’agit ici d’un revival, la souris conserve strictement la même coque. Pas de changements du côté des matériaux utilisés ni des dimensions. En revanche, on observe une diminution très nette du poids de la souris. Passant de 122 grammes à 92, la différence n’est pas anodine. Mais Mionix semble ne pas avoir cherché à suivre la tendance de l’allégement extrême du poids des souris.

Bref, voici la Mionix Castor Pro. Visuellement donc, rien de neuf sous le soleil. La Castor Pro est une souris à ergonomie pour droitier, avec une très légère pente de la gauche vers la droite, un renfoncement très marqué au niveau du pouce qui s’accompagne de deux boutons et d’un revêtement antidérapant. Sur la partie droite, on observe un léger embonpoint au niveau de la tranche pour accueillir l’annulaire.

Au niveau des boutons principaux, Mionix a intégré des modèles d’une durée de vie de 80 millions de clics. En revanche, aucune indication sur la provenance ni sur ses specs. Tout ce que l’on sait, c’est que ce ne sont pas des Kailh GM 8.0 dont la durée de vie est similaire, contrairement au feeling. On y reviendra plus tard. Entre ces deux boutons, une molette très peu proéminente, façon SteelSeries, recouverte d’une matière caoutchouteuse pour l’adhérence et elle intègre un rétroéclairage RGB à l’intérieur. C’est discret et homogène, très agréable. De même qu’à l’arrière de la coque, on retrouve le logo de la marque lui aussi rétroéclairé. Il est possible de désynchroniser ces deux zones pour personnaliser encore plus les couleurs.

À l’avant de la souris, on note une différence bienvenue au niveau du câble. Ce dernier n’est plus lourd et tressé comme sur l’ancien modèle, mais bien plus léger et plus souple. Pour autant, ce n’est pas vraiment le câble le plus souple que nous avons eu l’occasion de voir ces derniers temps. Autre détail qui a son importance, le départ du câble est légèrement coudé, de manière à éviter les frottements de ce dernier sur la surface de glisse, au moins à une distance proche de la souris. Enfin, les patins ont également reçu un petit lifting. Plus fins, plus qualitatifs, on passe du téflon au PTFE.

Partagez :
Marque : Mionix
Chercher Mionix castor Pro sur :
Rechercher « Mionix castor Pro » sur LDLC  Rechercher « Mionix castor Pro » sur Amazon  Rechercher « Mionix castor Pro » sur Matériel.net  Rechercher « Mionix castor Pro » sur Top achat