EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test casque Razer Kraken V3, complet ?

Article
Rédigé par
Publié le 23 Décembre 2021
Page: 4/5

Razer a incorporé, via le logiciel unifié Synapse, un assez grand nombre de fonctions audios à ce casque. Et très honnêtement, aucune ne nous a vraiment convaincus, si ce n’est l’equalizer qui permet d’offrir des prestations musicales plutôt intéressantes à la seule et unique condition d’opter pour un réglage custom.

Effectivement, l’intensité haptique du casque (un mode « vibreur » pour résumer grossièrement), nous parait plutôt gadget qu’autre chose. Plus encore, les vibrations sont largement audibles et cela entache assez facilement l’expérience sonore. De même, l’activation du THX est à utiliser avec parcimonie et précautions. Beaucoup de jeux et de situations ne permettront pas de profiter du son THX dans de bonnes conditions, au risque sinon de complètement dénaturer la spatialisation.

Dans l’onglet « Améliorations », on a la possibilité ou non d’activer le mode Bass boost. Une hérésie pour les puristes et même les néophytes finalement, puisque le casque est par nature déjà porté sur les fréquences basses et graves. L’activation de ce mode ne fait qu’aggraver sérieusement cette tonalité et déforme assez significativement le rendu. Toujours dans ce même onglet, on peut activer la normalisation du son. Une option assez intéressante et, dans le cas de ce Kraken V3, plutôt bien maitrisée, permettant d’éviter significativement les variations de volume. Enfin, le mode « clarté vocale » évince les fréquences graves et mediums au profit des aigus et des mediums, très pratique en effet pour les conversations audios, mais vraiment trop déformant à notre gout.

Le mieux reste donc l’equalizer. Ses quelques présets sont plus ou moins pertinents, mais heureusement il est possible de customiser le son sur 10 plages de fréquences. L’occasion certaine de pouvoir palier à ce son basseux, trop gras à notre goût et de mettre un peu plus en avant certaines plages de fréquences dans les aigus et les mediums, afin de redonner un meilleur équilibre et surtout une meilleure dynamique au casque et ainsi de pouvoir l’exploiter au mieux de sa forme pour de l’écoute musicale. Même si ce casque n’est pas dédié à cela, avec un petit réglage on s’approche d’un rendu assez honnête.

Globalement, le micro du Kraken V3 offre des prestations tout à fait honnêtes pour le positionnement tarifaire de ce casque. Dans le logiciel Synapse, Razer propose un grand nombre d’options pour personnaliser la voix, incluant un equalizer avec plusieurs presets, une fonction de réduction de bruit, d’amélioration de la carté de la voix ou encore une normalisation du volume.

De manière générale, la voix est très claire et la dynamique est bonne, mais un voile synthétique et froid couvrira l’ensemble des fréquences. Puisqu’on ne s’attend pas non plus à ce qu’un micro d’un casque dédié aux jeux puisse offrir une neutralité digne d’un setup de streameur, on doit donc dire que le contrat est bien rempli puisque la voix est largement audible et les bruits ambiants sont très peu ou pas audibles du tout. Cependant, un peu plus d’ampleur et de chaleur n’auraient pas fait de mal au réalisme.

Partagez :
Marque : Razer
Chercher Razer Kraken V3 sur :
Rechercher « Razer Kraken V3 » sur LDLC  Rechercher « Razer Kraken V3 » sur Amazon  Rechercher « Razer Kraken V3 » sur Matériel.net  Rechercher « Razer Kraken V3 » sur Top achat