EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test Epomaker EK68, abordable et sans compromis ?

Article
Rédigé par
Publié le 16 Mars 2023
Page: 2/5

Le clavier

Le Epomaker EK68 est livré avec le strict nécessaire en termes d’accessoires. On y retrouve un câble USB-C, un récepteur sans-fil RTF 2,4 GHz, un extracteur de switchs et de keycaps et la notice d’utilisation.

Le clavier est donc au format compact 65%, c’est-à-dire à mi-chemin entre le TKL et le 60%, s’affranchissant de la rangée de touches de fonctions mais conservant quelques touches directionnelles. Un format de plus en plus courant, tout comme le 75%. Ce modèle n’est proposé qu’en un seul coloris, avec une structure supérieure en plastique gris foncé imitation acier pas des plus désagréables à l’œil qui soit, accompagné d’un jeu de keycaps gris/noir/jaune à l’esthétique convaincante également.

On note la présence dans le coin supérieur droit d’une large molette dont la fonction par défaut est assez naturellement celle de modifier le volume sonore de la sortie audio de l’ordinateur. À l’arrière du clavier sur la gauche, on retrouve un logement pour ranger le récepteur USB 2,4 GHz, un bouton poussoir pour déterminer le mode de connexion (RTF, USB ou Bluetooth 5.0), un second bouton poussoir pour basculer d’un layout PC à un layout Mac et enfin, un port USB-C pour la recharge de la batterie et la synchronisation du clavier à l’ordinateur. Sous le clavier, on note la présence de bandes antidérapantes aux quatre angles de la base, ainsi que des patins rétractables pour modifier l’angle d’inclinaison du clavier.

Le Epomaker EK68 est proposé à la vente avec trois switchs différents : Gateron Yellow Pro 2.0 ou Epomaker Flamingo ou Budgerigar, tous trois des switchs pré-lubrifiés d’usine. Dans notre version de test, nous avons eu les Epomaker Budgerigar. Ces derniers, comme les Flamingo, sont des switchs hot-swapp 5 pins. Les Flamingo sont des switchs linéaires légers avec une résistance moyenne de 35 cN seulement. Leur coloris violet et rose est assez original, mais on note le soin particulier apporté à l’emplacement des LED RGB qui bénéficient à cet endroit d’une matière transparente non colorisée et semi-opaque, afin que le rose transparent du reste de la structure ne dénature pas les couleurs. On retrouve quelques exemplaires fournis avec le clavier. Les switchs Budgerigar qui sont ceux qui composent notre clavier, sont des switchs tactiles avec 55 cN de résistance. La bosse est très sensible et semble même faire tout le long de la course et tout en rondeur. Un feeling agréable qui en plus n'impose pas de résistance moyenne trop élevée. Attention, sur le site de Epomaker, il ne semble pas que ce clavier soit proposé à la vente avec ces switchs. Vous aurez droit aux Epomaker Flamingo et Bluebird, ainsi que les Gateron Yellow Pro 2.0, en fonction du coloris du clavier.

Qui dit switchs 5 pins, dit PCB évidemment hot-swapp et évidemment compatible avec des switchs 3 pins si l’utilisateur désire changer de feeling en remplaçant les switchs par un autre modèle, même d’une autre marque. On note d’ailleurs que la plate supérieure est en acier et blanchi pour aider à mieux diffuser la lumière du rétroéclairage, surtout que les keycaps sont certes en PBT, mais le lettrage n’est pas translucide. Les stabilisateurs sont de type plate-mounted et sont pré-lubrifiés. Pour autant, une petite intervention manuelle ne serait pas du luxe pour améliorer cela.

Enfin, entre la touche Fn et la flèche gauche, on note la présence de deux petites diodes. Celle du haut indique l'état de connexion avec votre PC (ou tablette, smartphone... peu importe) tandis que celle du bas, lorsqu’elle clignotera, indiquera que le niveau restant de batterie est faible.

Partagez :
Marque : Epomaker
Chercher EK68 sur :
Rechercher « EK68 » sur LDLC  Rechercher « EK68 » sur Amazon  Rechercher « EK68 » sur Matériel.net  Rechercher « EK68 » sur Top achat