Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1325 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Casque Gigabyte Force H3X

Article
Rédigé par Glork
Publié le 15 Décembre 2014
Page: 3/4



Avant d’entamer la question du son, nous aborderons comme de coutume la question du confort. Sur ce plan, la H3X n’est pas parmi les meilleures, c’est le moins que l’on puisse dire. L’arceau est un peu trop fin, le casque assez lourd, du coup, l’appui est relativement concentré sur le haut de la tête. Même si la mousse est souple, c’est sensible, sans être douloureux non plus, mais nous avons déjà eu appui bien mieux réparti. Ensuite, les oreillettes ne bénéficient pas d’une ouverture pertinente. Elle n’est pas assez grande, les oreilles frottent largement sur les bords, quand elles ne sont pas franchement coincées sous le coussin de mousse. En outre, le clamping n’est pas suffisant. Comme nous le disions, le casque est assez lourd, les oreillettes fines, il ne peut donc pas prendre appui sur celles-ci pour éviter de subir une forte inertie quand on bouge rapidement la tête. Du coup, comme il ne serre pas suffisamment, il bouge. Et ce n’est pas un mal dans le même temps, car s’il serrait plus, il serait franchement inconfortable au niveau des oreilles. Bref, en un mot, sur le plan du confort, clairement le Force H3X est à la traîne et de loin.

Sur la question du son, nous l’avons soumis à nos DAC. Dans un premier temps, il a rencontré l’aspect vivant et enjoué de l’Essence One d’Asus. A la première écoute, il est indéniable que le H3X mise beaucoup sur la ligne basse…au détriment des autres. En effet, quand on se penche un peu sur l’écoute, il ressort très nettement qu’il joue la carte d’une ligne basse corpulente. Mais elle l’est tellement qu’elle manque cruellement de finesse. Elle est tout en grondement, résonnance et manque terriblement de finesse. Elle semble presque mono-ton. Elle en vient même à passer au-dessus du reste. Le reste, donc, n’est pas à la fête. En effet, les mediums sont peu puissants, peu audibles quasiment. Ils sont tellement contraints que les voix paraissent basses, trop basses. Les aigus ont disparu dans la bataille, heureusement, on les entend encore mais ils sont plats, axés bas-aigus voire axés sur les médiums. Avec l’Essence One, il propose une restitution très caisson de basse de la réunion automobile du dimanche matin sur le parking de Cora.

Le passage sur le Mini-I lui fait du bien. Ce n’est toujours pas la panacée, mais c’est mieux. En effet, le casque profite bien ou relativement bien de l’aspect analytique du Mini-I. Il perd un peu de sa ligne basse, elle est toujours corpulente, trop corpulente, mais elle a fondu un peu. C’est plus agréable, elle reste envahissante, mais ce n’est plus la déferlante des Huns. Elle n’est pas plus fine pour autant, mais c’est plus acceptable. Nous retrouvons le trou médiums que nous avions avec l’Essence. Ils sont légèrement plus en avant, mais ce n’est pas suffisant. Les aigus peinent un peu moins, ils restent cependant bien plats et sans aucune ampleur. Clairement, l’écoute musicale n’est pas au top. La scène sur nos deux DAC reste très commune, la spatialisation correcte, sans plus. Bref, c’est un peu trop moyen pour être recommandable.

En aspect vidéo-ludique, le H3X n’impressionne pas plus. En effet, sur notre scène test, c’est brouillon, plat, sans ampleur. Certes, l’environnement fin reste audible, mais c’est indéniablement mollasson. Si les douilles tintent correctement, au même titre que les explosions et les autres grondements, le reste est à la peine. Exemple concret, la bande son musicale donne l’impression d’être jouée par un orchestre à l’extérieur du bâtiment. Elle passe derrière tout le spectre bas. Les dialogues sont corrects, mais vie, on peut aussi leur reprocher une certaine platitude. Les tirs manquent de dynamisme, de force et sont eux aussi plats. Vous l’aurez compris, le H3X n’est pas à la hauteur de la concurrence. En jeu, le H3X propose quelque chose de plus agréable et de jouable. En effet, la bande son est moins travaillée qu’avec un morceau ou un film. Du coup, c’est mieux. D’une part, il est plus à l’aise et il s’accorde mieux des explosions. D’autre part, l’environnement s’en sort mieux, bien moins écrasé par le reste du spectre. Il arrive même à être relativement informatif. Bref, il peut jouer, mais aura du mal à s’accorder de toute autre utilisation. La télécommande est pratique, mais cela ne rattrapera pas tout malheureusement. Du côté de la voix, le H3X fait le boulot, sans plus.





Les nouveautés


Assassin's Creed : Syndicate (Edition Spéciale)
Prix mini : 36,66 €
dispo. dans 4 boutiques

Football Manager 2016
Prix mini : 29,31 €
dispo. dans 6 boutiques

Dirt Rally (Edition Legend)
Prix mini : 32,00 €
dispo. dans 4 boutiques

Far Cry Primal
Prix mini : 30,30 €
dispo. dans 5 boutiques

Rise Of The Tomb Raider
Prix mini : 39,99 €
dispo. dans 3 boutiques