Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1294 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Nacon GM-105

Article
Rédigé par Glork
Publié le 17 Août 2015
Page: 3/4



La GM-105 dispose d’une coque qui, si elle est relativement design, reste, somme toute, assez classique. En effet, le moins que l’on puisse dire, c’est que la vue de dessus de la souris lui donne un petit côté masque de super héros. Cela plaira…ou pas, c’est un risque qu’a pris Nacon sur son entrée de gamme. Cependant, elle ne vous surprendra pas en ce qui concerne son ergonomie. Elle n’est que très légèrement axée sur la droite, elle aurait presque pu être ambidextre. Du coup, elle se glisse facilement dans la main et accepte avec autant de facilité tous les types de prise en main. En effet, palm et claw se réalisent sans souci, côté finger grip, c’est aussi possible mais il faudra avoir de grandes mains tout de même. Le pavé granuleux, antidérapant, sur le côté droit n’est pas particulièrement adhérent. Cela dit, sa présence est bienvenu dans la mesure où le plastique aspect laqué du côté droit est relativement glissant. Le revêtement des clics, un classique soft-touch, n’appelle aucune critique. Au final, nous avons là une souris consensuelle et ergonomiquement assez facile. Elle ne demandera aucun temps d’adaptation. En posant la main dessus, vous êtes comme à la maison. La GM-105 est dotée de clics dont le fonctionnement est agréable. Le déclenchement demande une bonne poigne et la course est plutôt longue. Ils sont tuilés, du coup, les doigts se placent bien et cela relativise un peu la dureté du déclenchement. Mais à coup sûr, il s’agit là des plus raides que nous ayons eus depuis un bout. En comparaison, les boutons latéraux sont souples, trop souples. Le seuil de déclenchement est quasiment insensible. Il ne sera pas impossible de les activer sans même s’en apercevoir. Le bouton dédié au DPI est quant à lui assez peu efficace. Il est, en outre, assez peu agréable. Il ne s’active pas avec franchise. Encore une fois, son seuil de déclenchement n’est pas équivalent. Dans le sens de la montée, il est nettement plus sec que dans le sens de la descente, où là, il grince, n’est pas placé au même endroit d’une fois sur l’autre. Bref, c’est un bouton qui ne rend pas service à la souris, car il n’est tout simplement pas qualitatif. Nous avons aussi une molette correcte, sans plus. SI les crans sont marqués de manière tout à fait acceptable, le défilement est un peu caoutchouteux. En outre, elle n’est pas suffisamment proéminente, trop enfoncée dans la souris.

Le capteur de la GM-105 est un SPCP 168A de Sunplus. Il est classé dans les forums spécialisés dans la série des capteurs plus « office » que « gaming ». Il n’a effectivement pas l’aura d’un Avago, mais pour autant, en termes de fonctionnement, il remplit son office. Le niveau de DPI maximum, 2400 DPI, nous paraît tout à fait opportun. Il décroche, comme tous, dans des conditions d’utilisation inhumaines. Il est assez fluide, peut-être un peu moins que les meilleurs, mais il reste précis. La présence de ce capteur est certainement à mettre en rapport avec le prix de vente de la GM-105 dont nous n’avons pas encore parlé : autour de 15 euros. Il n’est donc pas possible d’avoir à ce prix les dernières innovations technologiques.

Du côté de la glisse, la GM-105, les petits patins de la souris lui offrent une glisse facile sur notre Func 1030. Toutefois, cela s’accompagne tout de même d’un peu de rugosité, malgré la finesse du grain du tapis, pourtant utilisé du côté vitesse. Les petits patins ne peuvent pas faire autant office de coussin amortisseur. Avec le Steelseries 9HD, le constat est globalement identique. La GM-105 glisse très facilement, plus même qu’avec le Func. Mais cela s’accompagne d’une vraie répercussion des gros grains. Avec le Saitek Cyborg, la glisse est toujours aussi souple, très souple même (trop peut-être, nous sommes presque sur une savonnette). La conception silicone permet d’apporter une jolie douceur et elle s’accorde bien, donc, avec les petits patins de la GM-105. Elle se comporte très bien avec le Nova Winner III. Pas d’accroche en début de mouvement, comme c’est souvent le cas. La résistance est certes un peu plus importante, mais nous restons sur un niveau relativement faible. Même sur notre Noppoo tissu, elle se meut avec facilité avec une augmentation notable des frottements. Cela dit, encore une fois, c’est faible et tout à fait remarquable. Au final, poids contenu, petits patins génèrent une glisse tout à fait facile, peut-être trop sur certains tapis.





Les nouveautés


Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 6 boutiques

Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,33 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 70,00 €
dispo. dans 17 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 71,24 €
dispo. dans 19 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 10 boutiques