Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 1304 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris ROCCAT Nyth

Article
Rédigé par Glork
Publié le 28 Septembre 2015
Page: 4/5



Avec la Nyth, nous sommes comme à la maison. Placée à côté de notre Kone Pure, elle met en avant des dimensions très raisonnables et une ergonomie proche. Elle n’est pas beaucoup plus grande, il est question d’une Kone Pure en forme qui aurait pris le temps d’aller à la salle régulièrement. Elle pourra cependant s’élargir assez conséquemment avec la partie latérale droite dotée d’une plateforme. Par conséquent, en termes de prise en main, la Nyth se prête bien à tous les types. En effet, avec la partie la plus fine, elle acceptera aisément un finger grip ou un claw grip. Avec la partie la plus large, le palm n’est pas impossible, loin de là. Elle sera peut-être un poil courte pour les plus grandes mains. Au final, elle est consensuelle et ne demande pas de temps d’adaptation particulier. Seul le pouce devra s’écarter un peu en raison de la présence du pavé latéral, s’il est complet. Précisons en outre que Roccat propose d’ores et déjà un support de création 3D. L’idée est de pouvoir commander (en supplément) des boutons différents, voire même de fermer le pavé en y fixant un empiècement exempt de tout bouton, cerise sur le gâteau marqué de son nickname. Il faudra, pour cela, mettre la main au porte-monnaie.

Sur la question des boutons, évidemment, la Nyth peut être bien fournie en fonction de ce qu’on lui demandera. Ainsi, les clics sont assez fermes, voire même secs avec une course un peu plus longue que sur notre Kone Pure. Le bouton placé sur le clic gauche est tout à fait préhensible, mais il demande tout de même à tendre un peu le doigt pour l’atteindre. L’aileron est aussi bienvenu que sur la Tyon. Il bascule de droite à gauche, il est facile de l’activer avec le majeur. Les boutons du pavé latéral sont eux-aussi faciles. Un peu sur le mode de la Naga, chacun d’entre eux dispose d’une inclinaison qui lui est propre. Ils sont donc tous aisément repérables sous les doigts. Leur déclenchement est souple, la course est courte. Le fait de placer un bouton plus grand ne change rien à la sensation et au fonctionnement du clic. La molette est large, très préhensible. Son fonctionnement est irréprochable, les crans sont très nets et particulièrement bien marqués, le défilement est nickel. Roccat ne choisit toujours pas l’alu mais propose d’excellentes molettes. En utilisation, le pavé accompagné de l’Easy-Shift multiplie largement le nombre de boutons disponibles.

Le capteur, comme toujours, suit la course à l’armement. Avec 12000 DPI, il en prévoit beaucoup, voire même beaucoup trop. Cela dit, au final, en termes de fonctionnement, il est, comme tous les autres, réactif, rapide et précis. Il ne décroche pas, ou à tout le moins, pas dans des conditions normales d’utilisation. Avec son lift-off réglable, la Nyth est facile à replacer en fonction de ses habitudes.

Sur le chapitre de la glisse, la Nyth laisse ressentir les quasi 30 grammes de plus que notre Kone (autour de 80 grammes) même si la glisse est, dans l’ensemble, très bonne. De fait, placée sur notre Func 1030, elle se meut avec beaucoup de douceur et une belle facilité. Il y a un peu plus de résistance qu’avec notre vieille Kone, elle est à mettre directement au crédit de l’embonpoint. Sur le Steelseries 9HD, le surpoids ne fait pas sentir. Les gros grains du tapis facilitent le déplacement et les patins s’en accommodent plutôt pas mal. La Nyth répercute un peu plus les grains, et apparaît donc une rugosité juste perceptible. Arrivée sur le Saitek Cyborg, nous avons retrouvé avec la Nyth un peu plus de résistance dans le déplacement. Mais ce dernier s’effectue dans une grande douceur. Bonne prestation sur le Nova Winner III puisque la souris parvient, malgré les 128 grammes, à dissiper l’aspect collant de début de mouvement. Si la résistance est plus importante qu’avec nos trois premiers, il n’en reste pas moins que cela se réalise dans une douceur de premier ordre. Enfin, sur notre dernier tapis, le Noppoo tissu, c’est doux mais la résistance est assez importante. Ce n’est clairement pas là qu’elle est le plus à l’aise. Au final, elle se meut dans de bonnes conditions, et c’est une excellente chose au regard du poids assez important.





Les nouveautés


Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 72,99 €
dispo. dans 6 boutiques

Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,33 €
dispo. dans 7 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 70,00 €
dispo. dans 17 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 71,24 €
dispo. dans 19 boutiques

Microsoft Wireless Desktop 2000
Prix mini : 26,80 €
dispo. dans 10 boutiques