Youtube Facebook Twitter Google+ EN DIRECT 683 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris ROCCAT Kiro

Article
Rédigé par Glork
Publié le 13 Avril 2016
Page: 4/5



La Kiro pose rapidement les choses et impose aussi non pas son fonctionnement mais son utilité. Clairement, l’absence de macros et le profil unique la destinent notablement pour les joueurs de FPS qui auront essentiellement besoin de tirer et de deux ou trois raccourcis type couteau, munitions. En ce qui nous concerne, au quotidien et en jeu (FPS only, à bord), c’est un choix assumé qui pourra être pertinent à la condition de ne pas l’acquérir en attendant plus que ce qu’elle est destinée à faire. Une fois cela établit, nous sommes face à une souris à l’ergonomie commune, presque antédiluvienne. En fait, elle modernise d’un point de vue look une IM. En tous les cas, elle en est très proche. Par conséquent, en mettant la main dessus, elle semble toujours avoir été là. Ce ne sera peut-être pas le cas pour les plus jeunes d’entre vous, mais nous concernant, c’est évident, nous connaissons sur le bout des doigts cette ergonomie. La Kiro acceptera peu ou prou tous les types de prises en main. Il y a, certes, un bémol à mettre sur un palm grip qui pourra souffrir de la taille de la main. En effet, du fait de ses dimensions somme toute assez compactes, il est fort possible qu’une grande main ne trouve pas l’espace suffisant sur la souris. Toutefois, cela aura été possible à la ferme, avec une taille L, ce qui laisse tout de même un peu de marge pour cela. Cela dit, c’est vraiment en finger et encore plus en claw que l’on sera très à l’aise avec la Kiro. Au final, force est de constater qu’elle ne demande aucun temps d’adaptation, et ça, c’est bien le plus intéressant avec ce type de coque.

Toujours sur le plan de l’ergonomie, les parties amovibles sont intéressantes, mais… Car il y a un mais, pas spécialement celles qui sont livrées avec la souris. Elles permettent de supprimer les boutons latéraux, pourquoi pas, mais à notre sens, cela n’a pas d’intérêt. D’une part, ils ne gênent en rien la préhension de la souris, et d’autre part, cela limite énormément le nombre de boutons sur la souris. Aujourd’hui, nous sommes tous habitués à avoir au minimum deux boutons sur le pouce, les retirer n’a pas d’intérêt, au contraire même, c’est pénible, ne serait-ce que pour surfer sur internet (croyez-moi, j’ai encore une souris sans boutons latéraux sur mon lieu de travail…Quelle plaie !). Il reste à voir ce que Roccat pourra proposer avec le 3D Print Support, car là, dans cette situation, la Kiro prend tout son sens. Deux boutons à gauche pour les droitier, un parfaitement placé à droite pour le petit doigt, pourquoi pas ? Et vice-versa pour les gauchers. En revanche, cela relativisera certainement le prix de vente de la Kiro. En tous les cas, parties latérales avec boutons en place, la Kiro est tout à fait recommandable.

Passons rapidement sur les clics équipés de switches Omron qui mettent à disposition un fonctionnement appréciable. Déclenchement ferme et net, course courte, ils sont agréables et irréprochables à l’utilisation. Le constat est identique pour les boutons latéraux, mais le déclenchement est plus souple et la course plus longue. Les deux côté pouce sont parfaitement préhensibles, comme souvent. En revanche, ceux côté auriculaire sont un peu moins pratiques. En effet, le premier est plutôt accessible mais le deuxième demande tout de même une petite gymnastique pour être attrapé. Toutefois, il ne demande pas à remonter la main sur la souris, et ça, c’est une bonne chose. Le bouton des DPI est dans la bonne moyenne, assez facile d’accès. La molette est une bonne molette, Roccat nous propose une bonne qualité de molette, tant sur les crans, nets et précis, que sur le défilement, souple et agréable. Sa largeur et sa proéminence sont au bénéfice d’une excellente préhension.

Le capteur Pro-Optic R2, déjà présent sur d’autres, augmente son niveau de résolution, il atteint donc 4000 DPI. Il s’accorde bien à tout ce qu’on lui demande : jeu, travail, précision, rapidité…C’est un bon capteur, a priori Avago, toutefois, l’extrapolation n’a peut-être pas grand intérêt : 4000 DPI, c’est beaucoup. En ce qui nous concerne, nous le répétons, 2000-2500 paraissent largement suffisant.

Il nous reste à aborder le chapitre de la glisse. Avec deux grands patins et un poids contenu, la Kiro est se comporter de bonne manière. Ainsi, sur notre Func 1030, la Kiro se meut sans grande résistance, dans une douceur de bon aloi. Sur le Steelseries 9HD, le constat est identique en tous points : facilité, douceur, glisse aisée…La Kiro se couple bien avec les surfaces rigides. Avec notre Saitek Cyborg, en silicone, la résistance dans le déplacement augmente d’un cran. Toutefois, la douceur est largement au rendez-vous. Arrivée sur le Nova Winner III, elle confirme son comportement car elle parvient à dissiper totalement l’aspect collant de début de mouvement. Si la résistance monte encore d’un cran, elle conserve la souplesse et la douceur inhérentes aux grands patins. Comme toujours, nous terminerons par le Noppoo tissu, là aussi, si les frottements sont légion et la résistance beaucoup plus importante, il n’en reste pas moins que le couple est agréable. Bref, au final, la Kiro est une bonne glisseuse.



Roccat Kiro - Noir : comparer les prix

Roccat Kiro - Noir

Les nouveautés


Microsoft All-in-One Media Keyboard
Prix mini : 31,99 €
dispo. dans 12 boutiques

Logitech Illuminated Living-Room K830 - Noir
Prix mini : 65,69 €
dispo. dans 8 boutiques

Logitech Wireless Illuminated Keyboard K800
Prix mini : 66,95 €
dispo. dans 18 boutiques

Logitech MK710
Prix mini : 63,99 €
dispo. dans 19 boutiques

Logitech MX800
Prix mini : 106,19 €
dispo. dans 10 boutiques