EN DIRECT 2153 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris SteelSeries Rival 600

Article
Rédigé par
Publié le 02 Mai 2018
Page: 3/5

Le soft se prénomme Steelseries Engine 3 et c’est un peu plus qu’un driver. En effet, il prend en charge aussi bien les périphériques de la marque qu’il se lie à des applications tierces, voire des jeux. C’est d’ailleurs cette première fenêtre qui s’ouvre. Elle reçoit trois onglets : Mon équipement, applications Engine et Bibliothèque. Certaines applications peuvent bénéficier d’une meilleure intégration avec le matériel Steelseries. Exemple concret : Discord et GameSense avec les casques, CS GO et la Rival. En fait l’idée est de vous mâcher le travail. Et sur Bibliothèque, l’utilisateur pourra lier la souris ou tout autre périphérique Steelseries à un programme en particulier. Evidemment, il faudra se pencher un peu dessus pour en pouvoir tirer tous les bénéfices de Steelseries Engine 3. Mon équipement se tourne exclusivement vers le matériel et donc aujourd’hui notre Rival 600. Cette dernière réalise de suite une mise à jour du firmware. Cela se fait rapidement et sans hésitation. Pour le reste, dès l’ouverture, il indique que les réglages Windows ne sont pas optimaux avec ceux qui seront proposés par le driver. De fait, deux paramétrages sont disponibles : paramètres et éclairage. Tout ce qui concerne les profils se placent sous le bouton Configs. En l’activant un menu latéral se déploit et il donne la possibilité de créer, gérer les différents profils. Chacun d’entre eux peut être directement lié à un programme à la demande.

Sur Paramètres, une représentation de la souris permettra de modifier les assignations. En choisissant l’un d’entre eux, un menu spécifique s’ouvre et donne accès à de nombreuses options. Ainsi, nous retrouvons : touches du clavier, boutons multimédias, boutons de la souris, lancer l’application, lancer configuration (un profil parmi les autres), lancer les applis Engine, raccourcis SE et enregistrement de macro en direct. Notons en outre que chaque bouton dispose de sa propre option de lecture, ce qui revient en fait à délocaliser cette option spécifique macro à l’ensemble des actions. Ce sera certainement à utiliser avec précaution. L’éditeur de macro se situe en dessous de la liste des boutons. C’est un enregistreur simple puisque les options sont déplacées. Une bibliothèque lui est adjoint et il suffira de retrouver les macros au sein de l’affectation. Tout ce qui touche au capteur se trouve sur la droite de la fenêtre. Il se règle sur deux niveaux par pas de 100, sur une échelle courant de 100 à 12000 DPI. C’est aussi ici que se paramétrera la distance lif-off, l’angle snapping et le polling rate. En outre, Steelseries nous offre pour tout cela de belles représentations pour visualiser à peu de près ce qu’il se passe.

Partagez :