Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 1408 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier Phanteks Eclipse P350X

Article
Peut-être un peu cher
Rédigé par
Publié le 07 Août 2018
Page: 2/6

Le Eclipse P350X est un boitier compatible E-ATX (280 mm de largeur max) / ATX et ses dimensions sont de 455 x 200 x 450 mm ; il est relativement compact, surtout pour un boitier qui peut accueillir une carte mère E-ATX. Coté poids, nous sommes à 6.4 kg, ce qui est léger.

Disons-le de suite, un boitier Eclipse est un boitier Eclipse et dans les grandes lignes, le 350X est assez proche du 300. En fait, c'est surtout la face avant de ce dernier qui diffère. En effet, cette dernière est maintenant en plastique et non en acier peint comme avant, mais cela à un but, intégrer plus facilement le RGB dans cette dernière et proposer plus d'ouvertures pour le refroidissement. Dans les faits, c'est une bonne idée, mais malgré tout, cela retire un peu du coté haut de gamme du Eclipse qui présentait si bien. Cependant, la face avant reprend l'esprit du 300, elle est juste différente et ne présente aucun équipement de base, mis à part les ouïes latérales filtrées.

A gauche, on retrouve la porte en verre trempé avec ses pourtours peints et les 4 vis à main qui la maintiennent. Dans le bas, on remarque la présence d'un cache alimentation, qui vient juste sous le panneau en verre trempé, comme sur le 300. A droite, nous avons un panneau en acier des plus classiques et quatre pieds sont présents sous le boitier.

Comme on peut le voir, la face avant se démonte rapidement et simplement en tirant cette dernière vers l'avant. On remarque de suite la grille en 2 x 120/140 mm qui est compatible avec les radiateurs de watercooling en 280 mm. Un ventilateur de 120 mm est présent de base. Le chargement de la cage HDD se fait d'ailleurs par l'avant une fois la face avant démontée. Cette cage est de deux emplacements et pourra accueillir deux HDD ou deux SSD sur des plateaux en plastique amovibles.

On continue avec le panneau de contrôle qui présente : le Power On, deux boutons pour la gestion des diodes, deux USB 3.0 et les E/S Audio. Plus en arrière, nous avons une grille qui est sous un filtre aimanté. Cette grille permettra l'installation de deux ventilateurs en 120/140 mm ou un radiateur de watercooling en 240 mm.

A l'arrière maintenant, on découvre : le ventilateur de 120 mm sur sa grille avec une possibilité de réglage de la hauteur sur 3 cm, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la carte mère, les 7 slots d'extension au montage par vis à main et l'emplacement de l'alimentation. On termine sous le boitier, où l'on voit tout d'abord les quatre pieds en plastique qui sont équipés de patins en caoutchouc. On trouve également l'entrée avant sous la façade qui est filtrée et le filtre amovible de l'alimentation plus en arrière.