EN DIRECT 2197 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Souris Dream Machines DM2 Comfy S

Article
Rédigé par
Publié le 26 Septembre 2018
Page: 3/5

Le pilote proposé par Dream Machines s’articule très simplement autour d’une seule fenêtre. Cette dernière est très épuré et la prise en main est, par conséquent, immédiate. Il fait simple et direct mais tous les paramétrages sont présents.

Dans un premier temps, la DM2 Comfy S dispose d’une configuration standard. Le menu déroulant en haut à droite va permettre de naviguer à travers les profils qui seront créés en bas en cliquant sur le bouton Config. Il suffira ici de sélectionner l’un d’entre eux pour intervenir sur les réglages. La gestion de profils ne bénéficie que d’une option : importation.

Le changement des affectations de boutons est placé à gauche, chaque bouton est repéré sur la souris et en cliquant sur son assignation une nouvelle fenêtre s’ouvre. Celle-ci propose de rentrer un peu au cœur, nous retrouvons donc la possibilité de réaffecter des commandes de la souris dans une première partie de la fenêtre. A l’aide de la molette, il est possible de descendre au sein d’icelle. Là, Dream Machines propose des fonctions spécifiques pour le tir : accélération du polling rate, détermination du nombre de séries voire indéfiniment. Au sein de cette série de commandes, il est possible aussi de réaffecter une touche du clavier (moins en rapport toutefois avec les commandes liées au tir). En dessous, sous l’appellation de Group Function, il sera possible d’affecter une combinaison de touches du clavier de son choix. Media Function offre les commandes liées au lecteur multimédia : elles sont classiques, morceau précédent, morceau suivant etc. Suivent les affectations de macros, ainsi qu’un lien permettant d’ouvrir l’enregistreur. Celui-ci se retrouve aussi sur la gauche de la fenêtre principale, entre les affectations et le réglage du polling rate. Les options de fonctionnement des macros sont les suivantes : une fois, répétition permanente tant que le bouton est maintenu mais aussi tant qu’il n’est pas pressé nouveau. DPI Function permet de gérer une partie de la question des DPI : augmenter/réduire le niveau de DPI et passer d’un niveau à l’autre. Il y a aussi un bouton Snip qui ralentira conséquemment la résolution et qui pourra être bien pratique en scope. Enfin, il sera possible d’y affecter des commandes Windows ainsi que raccourcis classiques (copier, coller…).

L’enregistreur des macros dont nous avons parlé précédemment est, là aussi, un modèle très simple. Il suffit de créer, de lancer l’enregistrement et lui demander de respecter le délai de saisie. Et l’affaire est faite. Sur la droite de la fenêtre principale, l’utilisateur retrouvera les niveaux de DPI : 6 sont au programme mais ils peuvent être moins nombreux si besoin. Juste au-dessous, la DM2 Comfy S peut se voir modifier son rétroéclairage. Trois comportements sont disponibles : Neon, Static et Breath. Nous aurons eu un petit bug au cours du test : impossible pour nous de changer la couleur sur Static et Breath. La rapidité de changement du comportement est paramétrable.

Excepté ce petit souci de changement de couleur, le soft est facile à prendre en main. Il ne demande pas particulièrement de temps d’apprentissage tant tout est évident.

Partagez :





Concours