EN DIRECT 1048 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test écran ASUS ROG XG49VQ (32:9, 1080p, FreeSync 2, 144Hz)

Article
Publié le 04 Juillet 2019
Page: 1/7

Aujourd’hui à la Ferme, petit écran de pas moins d’un mètre vingt de large. Donc faites place : le gros XG49VQ de 20kg est là. Comme vous vous en doutez, c’est un écran au format 32:9, ce qui correspond à deux écrans de 27" collés ensemble. Ajoutons une courbure de 1800R et c’est parti pour une immersion totale. La dalle est en VA et propose une résolution de 3840 x 1080 avec une compatibilité HDR 400 en FreeSync 2 144Hz... Rien que ça... Le tarif est d’environ 1100€. Décourons ensemble le ASUS ROG XG49VQ.

Nom : XG49VQ
Fabricant : ASUS

Voici les caractéristiques de l'écran :

  • Résolution : 3840 x 1080 @ 144Hz
  • Type de dalle : VA mate
  • Couleurs : 1,07 milliards de couleurs
  • Diagonale : 49" 32:9
  • V-Sync : Freesync 2 144Hz
  • Contraste :3000:1
  • Luminosité : 450nits
  • Temps de réponse :4ms
  • Dot pitch : 0.32
  • Angle de vue : 178°
  • Dimension (LxHxP) : 1193 x 529 x 344 mm
  • Mode vertical : non
  • Pied rotatif : oui°
  • Réglage inclinaison : -5 à +20°
  • Réglage hauteur : 120mm
  • Compatible VESA : 100 x 100mm
  • Bords fins : non
  • Incurvé : 1800R
  • 2 x HDMI 2.0 + 1 x DisplayPort 1.2
  • USB 3.0 x2
  • E/S casque

Le carton est immense, juste immense. En même temps avec un écran d’un mètre vingt dedans, il ne faut pas s’attendre à ce que ça rentre dans une configuration ITX. L’ensemble est rouge et noir. Un coté est prévu pour l’ouverture avec les instructions dessus. Dessous, tout est bien emballé : la colonne, la base et quelques caches pour les finitions. Les câbles HDMI, DysplayPort, USB et adaptateur VESA prennent place dans un carton. Enfin, un bloc d’alimentation est prévu. Puis on soulève le premier polystyrène. La fameuse dalle est en dessous. Tout est prévus pour monter l’écran dans le carton et le poser sur le bureau au dernier moment. On commence par la colonne qui sera fixée avec 4 vis a main et ensuite la base avec deux mêmes vis. Enfin, on posera quelques plastiques pour cacher toutes ces vis. Il n’y a plus qu’à soulever ces 20kg maintenant.

Partagez :