EN DIRECT 2927 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test souris ROCCAT Kain 120 AIMO

Article
Rédigé par
Publié le 24 Septembre 2019
Page: 3/5

C’est bien évidemment Swarm qui prend en charge la partie exploitation des possibilités de la Kain 120. Nous apprécions ce soft pour son côté intuitif et facile, et pour autant, il est plus que complet. Une fois l’installation gérée, le soft s’ouvre sur une fenêtre qui dispose d’onglets. Dans le bandeau supérieur, l’utilisateur choisit le périphérique Roccat sur lequel il souhaite intervenir. Les cinq profils de la souris – qui pourront se voir affecter une image – sont placés sur le bandeau inférieur. Un gestionnaire de profil est disponible sur l’onglet suivant. C’est aussi ici que l’on retrouve le gestionnaire des macros. Ce gestionnaire comporte déjà un certain nombre de macros préprogrammées pour certains jeux. Il sera donc possible de créer sa propre bibliothèque. L’enregistreur est classique, il présente des options qui permettront d’affiner le paramétrage. Ainsi, l’utilisateur choisit le moment d’activation de la macro : à la pression, au maintien, délai fixe ou manuel.

Au centre de la fenêtre, nous retrouvons l’onglet Epingle qui permet de placer les réglages les plus régulièrement utilisés à sa guise. Sur Paramètres, sont placés les questions de vitesse. Celle de la vitesse de défilement, celle du double clic, du pointeur Windows. C’est aussi ici que se règle la résolution du capteur. Cinq niveaux sont proposés sur lesquels les axes X et Y peuvent être paramétrés indépendamment l’un de l’autre.

Sur Attribution des touches, l’utilisateur pourra modifier la fonction des boutons. Easy-Shift est de la partie, la combinaison d’une touche dédiée à Easy-Shift et d’une autre permet de doubler le nombre de boutons. Cela peut être intéressant dans certains jeux. Les commandes proposées sont nombreuses : raccourcis, fonctions de base (clic, défilement vers le haut etc), minuteur, fonctions avancées (augmentation ou baisse des DI etc.), internet, multimédias… Le choix est large et chacun trouvera ce qui lui convient. Roccat a aussi intégrer quelques assignations préprogrammées : basique, preset, précision...Cela mâche une partie du travail, si ces réglages conviennent. Sur Eclairage se gèreront les questions relatives au rétroéclairage. La Kain est compatible AIMO et peut donc fonctionner sur ce plan de concert avec un autre périphériques de la marque. La luminosité et la vitesse de comportements restants sont modifiables. Cinq comportements sont disponibles : constant, vague, battement, respiration et clignotement. La Kain dispose de deux zones indépendantes l’un de l’autre. Sur Paramètres avancés, l’utilisateur viendra caler le polling rate à 1000 Hz, mais aussi le lift off (trois niveaux), l’angle snapping (sans qu’il n’ait une grande incidence). C’est aussi là que se trouve le retour audio qui est amusant quelque instant. Plus pertinent la possibilité de couper le rétroéclairage en cas d’utilisation.

Enfin dernier point relatif à Swarm, la roue crantée placée en haut à droite ouvre le reste des paramétrages : vérification des mises à jour du soft ou de la souris, téléchargement automatique etc. Au final, nous avons là un Swarm toujours aussi complet et facile. Il reste toujours à nos yeux l’un des meilleurs.

Partagez :





Concours