EN DIRECT 1296 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test set Logitech : clavier MX Keys Plus et souris MX Master 3

Article
Rédigé par
Publié le 21 Novembre 2019
Page: 3/6

Nous retrouvons Logitech Options qui va donc centraliser les deux périphériques Logitech. Une chose très pertinente à l’ouverture du soft : des tutos indiquant les principales fonctionnalités de l’un et l’autre. Cela permet de gagner un peu de temps sur l’utilisation. De fait, tout s’articule autour d’une unique fenêtre sur laquelle l’utilisateur sélectionnera le périphérique sur lequel il souhaite intervenir.

Après avoir cliqué sur l’icône de la souris, la fenêtre centrale se charge des paramètres de la souris. Etant donné qu’il n’est ici pas question de matériel de joueur, les réglages sont peu nombreux. Sur Souris, l’utilisateur peut modifier l’assignation des boutons présentés sur la « modélisation » de la souris et identifiés à l’aide de cercle. Les options proposées sont axées bureautique puisque Logitech propose des catégories Navigation, Productivité, Contrôle Multimédia, Commandes de la souris, Commandes du système, Accès rapide et Ne rien faire. Au sein de ses catégories, le choix est large et devrait permettre de se simplifier la vie. Sur Pointer et faire défiler, l’utilisateur pourra choisir la vitesse du pointeur. Petit regret par rapport à ce réglage, l’échelle n’est pas graduée et ne donne donc pas d’indication sur le niveau retenu. Les autres paramétrages sont plus anecdotiques : défilement fluide, direction du défilement de la molette, sensibilité de la molette, sensibilité Smartshift. Ce qui relativise l’intérêt de toute cette série de réglage est le fonctionnement même de la molette. Nous y reviendrons. Flow, dernier onglet, permet de lier deux ordinateurs avec la souris et donc de déplacer très facilement un fichier de l’un à l’autre. Idéal lorsque l’on balade un ordinateur portable et qu’il faut récupérer des fichiers…Cela dit, avec un cloud, ça le fait très bien aussi d’autant qu’il faut aussi un support réseau pour Flow.

Du côté du clavier, le fonctionnement est le même : il faut cliquer sur le clavier pour ouvrir les paramétrages s’y attenant. Là aussi, une représentation du clavier indique quels sont les boutons sur lequel il est possible de placer de nouvelles assignations. Comme avec la souris, les propositions sont essentiellement liées à la bureautique. La liste est ici trop longue pour être exposé, mais bien évidemment, dans le lot, nous retrouvons des commandes multimédia, des commandes plus classiques liées à Windows (copier-coller etc). 18 touches peuvent donc être adaptés à son utilisation. Easy-Swift est la partie qui va permettre de gérer les différents éléments appariés avec le clavier. L’activation du lien l’un ou les autres avec le clavier pourra s’effectuer directement sur les trois touches dédiées.

Il n’est pas très courant à la Ferme de faire face à des pilotes spécifiquement bureautiques. Cela dit, force est de constater que l’ensemble est bien conçu et devrait aider à l’efficience dans l’utilisation de l’un ou de l’autre.

Partagez :