EN DIRECT 2928 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test watercooling AIO Antec Neptune 240 ARGB ; le Dieu des AIO ?

Article
Rédigé par
Publié le 11 Septembre 2020
Page: 3/5


L'installation est relativement simple et rapide. Après avoir installé les bonnes pattes sous le waterblock, en fonction du socket, on passe quatre tiges filetées à la backplate, qu'on sécurise de l'autre côté du PCB via des entretoises. Ne reste qu'à poser le waterblock et tout verrouiller avec quatre écrous. Précisons juste que ces écrous sont dans le sachet de fixation 2011, en place sur les tiges filetées dédiées.

Pour ceux qui veulent une installation propre, il est recommandé d'utiliser les rondelles du bundle, les vis des ventilateurs s'enfonçant dans le caoutchouc des coins.

La gestion de l'éclairage peut se faire via la synchronisation avec une carte mère, par exemple, ou via le boitier de contrôle. Celui-ci embarque pas moins de cinq connecteurs 5 V RGB à trois broches et autant pour le PWM. On pourra ainsi tout regrouper une fois le boitier alimenté en SATA, mais... Il n'y a qu'un seul câble pour renvoyer à la carte mère, ce qui posera problème si les headers RGB et FAN sont éloignés ; il faudra séparer les fils du câble, dommage.

Partagez :
Marque : Antec