EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test clavier mécanique HyperX Alloy Origins, des switches maison convaincants !

Article
Rédigé par
Publié le 21 Décembre 2020
Page: 4/5


HyperX propose de gérer les options et paramétrages du clavier à travers son logiciel unifié NGenuity, capable donc de prendre en charge plusieurs composants et périphériques du constructeur, notamment la RAM pour synchroniser son rétroéclairage avec ses périphériques. Le logiciel prend la forme d’une application UWP Windows et arbore un style design et épuré directement pris du Fluent Design. Autrement dit, c’est propre, réactif et léger. Sur la gauche, la liste des périphériques (du moins ceux pris en charge) et les réglages du logiciel, incluant la langue, le comportement au démarrage de Windows, la gestion des notifications et du compte utilisateur HyperX.

Dans le premier onglet du clavier, rien d’extravagant mais au moins bien présenté, l’utilisateur a accès à la configuration du rétroéclairage, permettant d’inclure des effets à l’intérieure-même d’un effet. Exemple, dans notre mode « Vague », nous avons inclut le mode « Confettis ». Le résultat, est le suivant : à l’état normal, le rétroéclairage est un balayge multicolore classique et chaque activation de touche confère à cette dernière une couleur choisie au hasard dans un effet de fondu. Il suffit pour cela d’ajouter deux effets et de glisser-déposer l’effet principal en haut de la liste.

On peut également y régler la vitesse des effets, l’intensité de l’éclairage et sauvegarder tout cela à l’intérieur du clavier pour les nomades. Le clavier peut enregistrer jusqu’à trois profils et peut charger des profils spécifiques en fonction des jeux lancés. Le mode « Jeux » permet de désactiver des (combinaisons de) touches fâcheuses comme la touche Windows ou encore le combo Alt+F4.

Enfin dans le second clavier, il est possible de réaffecter les touches ou encore de créer des macros. Dans ce logiciel, pas (encore ?) de possibilité de régler le debounce ou le taux d’interrogation.

Partagez :
Marque : HyperX