EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier ABKONCORE AL300M : presque tout pour plaire ?

Article
Ou pas...
Rédigé par
Publié le 20 Mai 2021
Page: 4/6

Avec ce boitier on commence par le SSD, car ce dernier se trouve derrière l'alimentation. Zoup 4 vis et c'est fixé, c'est rapide et simple. On pourra ajouter un autre SSD, ou alors un HDD supplémentaire dans la cage avant. Après le SSD, c'est donc l'alimentation qui prend place dans le fond. Là aussi c'est rapide, 4 vis et voilà. Vous aurez 185 mm maximum de dispo et une alimentation modulaire est fortement conseillée.

Pour la carte mère, il faut juste quelques vis, le tout rentre sans peine. Pour le système de refroidissement, vous serez en AIO 240 mm maximum, ou alors en ventirad CPU, mais dans ce cas, ce dernier ne pourra pas faire plus de 130 mm de hauteur.

Pour la carte graphique, on a 4 slots disponibles et une fixation via des vis classiques. C'est donc rapide et efficace et côté longueur disponible nous avons 310 mm.

Ne reste donc que le câblage et ce n'est pas le plus simple. Heureusement, comme on ne peut pas installer des tonnes de matos dans le AL300M, cela reste possible. Mais déjà sachez que l'on ne peut pas passer un seul câble à l'arrière du plateau de la carte mère... Donc tout sera en interne et souvent bien tassé dans le bas, pas l'idéal donc, en plus, pas de chance, pour branché le RGB, il faudra une prise Molex, donc on ne pourra pas reprendre une prise SATA déjà présente pour le SSD ou HDD et il faudra donc un câble additionnel. Bref, le câblage n'est pas simple, mais par contre, une fois le boitier allumé, c'est très très joli.

Partagez :
Marque : ABKONCORE
Chercher al300m sur :
Rechercher « al300m » sur LDLC  Rechercher « al300m » sur Amazon  Rechercher « al300m » sur Matériel.net  Rechercher « al300m » sur Top achat