EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test clavier mécanique Gaming Gear Ironclad : l’assassin suprême des claviers Ducky !

Article
Rédigé par
Publié le 16 Septembre 2021
Page: 2/5

Doté d’un design extrêmement minimaliste, le Ironclad est surtout une réponse en conséquence de certaines critiques (néanmoins purement subjectives) sur le design du Champion’s Bane, dont l’intégration massive de rétroéclairage RGB couplée à une esthétique très gamer n’est pas au goût de tout le monde. Le but avec le Ironclad est donc de proposer un clavier plus épuré tout en conservant les qualités du Bane qui font de lui un concurrent hors-norme sur le marché des claviers ISO-FR pré-built. Autre petite différence entre les deux, le Ironclad dispose d’une plaque intérieure en acier. Plus dense que celle en aluminium du Bane, elle offre théoriquement une meilleure absorption sonore.

Bref, tout de blanc vêtu dans une case en plastique aux bords remontants, le Ironclad répond fermement à ces attentes. Sa case en plastique blanc est véritablement solide, même si elle se plie légèrement sous la pression, ce qui n’est pas non plus choquant du tout sur un clavier proposé à un prix aussi compétitif et c’est aussi le cas chez Ducky ou Varmilo pour un prix similaire, si ce n’est plus élevé. On est donc parfaitement dans les clous. Sous cette dernière, on constat que les cache-vis manquent d’esthétisme. C’est un défaut qui est également corrigé sur la version commercialisée, on vous rassure. Le clavier dispose de quatre patins antidérapants, ainsi que deux patins sur-élévateur. En revanche, ces derniers ne disposent pas de surface antidérapante, c’est dommage.

Comme on le disait précédemment, il conserve les avantages techniques du Bane : des switches hot-swappable, une mousse isolante, des stabilisateurs Gateron lubrifiés d’usine et des touches en PBT. Le Ironclad est proposé avec deux formats de touches différentes. Soit en classique OEM en double-shot (un principe qui permet d’avoir des touches translucides pour laisser passer le rétroéclairage) d’une épaisseur de 1,4mm, soit au profil Cherry d’une épaisseur de 1,5 mm, nettement moins haut que le OEM mais avec un lettrage en dye sub, comme sur notre prototype de test. Le lettrage est très sobre et relativement petit en noir vif. En comparaison, généralement les touches en ABS font 0,8mm d’épaisseur.

Sur notre exemplaire de test, un prototype, certains lettrages ne sont pas alignés entre eux, mais c’est un défaut non seulement à peine visible à l’œil nu, mais qui sera surtout avant la commercialisation.

De nombreux raccourcis claviers existent avec la touche, mais ils ne sont pas indiqués sur les touches. Voici la liste des raccourcis disponibles :

Système

  • - Fn + Échap. (trois secondes) : retour aux paramètres par défaut du clavier

Multimédia

  • - Fn + F1 : lancement du lecteur multimédia par défaut
  • - Fn + F2 : Piste précédente
  • - Fn + F3 : Piste suivante
  • - Fn + F4 : Lecture/Pause
  • - Fn + F5 : Lecture/Stop

Son

  • - Fn + F6 : Désactiver le son
  • - Fn + F7 : Volume-
  • - Fn + F8 : Volume+

Applications Windows

  • - Fn + F9 : Ce PC
  • - Fn + F10 : Recherche
  • - Fn + F11 : Calculatrice

Personnalisation rétroéclairage

  • - Fn + 1 jusqu’à 10 : sélection des différents modes personnalisés (s’ils ont été créés)
  • - Fn + flèche du haut : augmenter l’intensité lumineuse
  • - Fn + flèche du bas : diminuer l’intensité lumineuse
  • - Fn + flèche de gauche : diminuer l’effet de rétroéclairage s’il est dynamique
  • - Fn + flèche de droite : augmenter l’effet de rétroéclairage s’il est dynamique
Partagez :
Marque : Gaming Gear
Chercher Gaming Gear Ironclad sur :
Rechercher « Gaming Gear Ironclad » sur LDLC  Rechercher « Gaming Gear Ironclad » sur Amazon  Rechercher « Gaming Gear Ironclad » sur Matériel.net  Rechercher « Gaming Gear Ironclad » sur Top achat