EN DIRECT en ligne connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test d'une boucle watercooling custom en rigide avec Alphacool

Article
Rédigé par
Publié le 10 Janvier 2022
Page: 6/9

Avant la mise en eau, préparons la configuration pour cette étape. On place soigneusement du papier essuie-tout sous toutes les parties susceptibles de présenter une fuite, principalement sous chaque raccord et waterblock. Pour ceux possédant un leak tester, c’est le moment de le sortir et de mettre en pression la boucle. Cela nécessite un port libre n’importe où dans la boucle, en général le combo res/pompe laisse plusieurs options. Si sur 15 minutes la pression n’a pas chuté, votre loop est probablement safe, mais l’air ne se comportant pas tout à fait comme l’eau, la mise en eau reste l’étape reine. N’ayant pas de leak tester en ma possession, je pars directement sur la mise en eau.

N’oublions pas de mettre en place un shunteur sur le connecteur ATX 24pin de l’alimentation, pour permettre à celle-ci de démarrer. Tout ce qui n’est pas nécessaire doit être débranché, la carte graphique, les disques durs, même les ventilateurs. Seule la pompe doit fonctionner. Il peut être très utile aussi d’être en mesure de purger la boucle rapidement en cas de fuite, j’ai donc raccordé un tuyau souple à mon drain port pour récupérer le liquide dans une bouteille.

Une fois que tout est prêt, on va remplir le réservoir en pressant la bouteille pissette. Déjà à cette étape, sans même lancer la pompe, un de mes raccords dans le bas du boîtier a commencé à légèrement goutter ! Rien de grave, mais le resserrer n’a pas suffi à stopper l’égouttement, j’ai donc ouvert le robinet et purgé le liquide présent, pour pouvoir démonter et remonter la partie défaillante. C’était de ma faute, je n’avais pas assez bien enfoncé le tube dans le raccord, d’où l’intérêt de bien checker chaque raccord à toutes les étapes et ce avant même la mise en route de la pompe ! Et on ne le dira jamais assez : un port de vidange avec un robinet est vraiment utile pour ne pas dire indispensable, sans ce dernier il m’aurait été ardu de repositionner correctement mon raccord sans assister à une impressionnante hémorragie bleuâtre… la musique du générique de la série Urgences aurait parfaitement collé à la scène ! Un tuyau souple peut éventuellement se clamper, mais pas du rigide…

Le petit contretemps désormais réglé, on peut lancer la pompe avec l’interrupteur de l’alimentation, qui va envoyer le liquide dans la boucle, et une fois le réservoir vidé, on stoppe tout et on re-remplit le réservoir. La pompe ne doit surtout pas tourner sans liquide. Puis on recommence autant que nécessaire. Un tout petit peu moins d’un litre aura été nécessaire pour cette boucle. On laisse tourner ensuite en surveillant régulièrement, de 30 minutes à plusieurs heures, à votre guise.

Profitons-en pour parler de l’effet « Light Tower » du réservoir, j’ai volontairement laissé le niveau du liquide dans le réservoir sous la buse de retour. L’effet est très sympa, mais difficile à capter en photo, et hélas il crée trop de turbulence dans le réservoir, avec pas mal de remous et de bulles, qui partaient dans la boucle à grande vitesse. Outre le léger bruit de fontaine, c’est la pompe qui n’appréciait pas tellement, avec un bruit de grattement assez audible. La pompe tournant à son maximum, c’est souvent normal à la mise en eau et même nécessaire pour enlever petit à petit l’air de la boucle. Mais là, même après une heure, les bulles créées par le réservoir étaient encore présentes. En fait, après plusieurs essais, je peux affirmer qu’au-delà de 40% PWM de la puissance de la pompe (largement suffisant pour une boucle CPU seulement soit dit en passant) l’effet crée bien trop de remous pour être agréable. J’ai donc augmenté le niveau du liquide, jusqu’à perdre le joli effet mais les bulles ont en revanche disparu rapidement, et la pompe est devenue silencieuse quel que soit le régime.

Après être sûr qu’il n’y a aucune fuite, on peut désormais tout rebrancher et voir enfin le résultat final !

Partagez :
Marque : Alphacool
Chercher Alphacool sur :
Rechercher « Alphacool » sur LDLC  Rechercher « Alphacool » sur Amazon  Rechercher « Alphacool » sur Matériel.net  Rechercher « Alphacool » sur Top achat