Youtube Facebook Twitter EN DIRECT 887 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test Portable Gamer MSI GT73VR-7RF

Article
Rédigé par
Publié le 12 Juin 2017
Page: 2/6



En un mot, Whaou ; la réputation de la série GT n’est pas une légende, le PC respire la qualité. Le châssis est facilement reconnaissable, assez imposant, mais sobre. La carapace de notre dragon est d’une qualité impressionnante. Très agréable au toucher, il ne craint pas les traces de doigts. Les alignements sont parfaits et la qualité de l’ensemble est très bonne. L’inspiration Gaming est présente mais non à outrance. Seul un petit logo lumineux MSI est présent derrière l’écran. Les lignes du pc sont droites et laissent place à un important système de ventilation.

Concernant la machine, on ne va pas se cacher qu’elle reste imposante, ce qui est normal quand on connait les specs qui se cachent sous cette épaisse carapace (elle pèse plus de 4kh et sa brique d’alimentation 1.1kg).
Le souffle du dragon est-il efficace ? Allons dompter le monstre.



En termes de connectiques, le PC propose un arsenal complet à savoir : cinq ports USB 3.0, un port USB3.1 / Thunderbolt 3 Type-C, une sortie HDMI, une autre en Mini-DP, un port Ethernet (Killer). La partie son est aussi très complète puisque nous avons deux entrées (ligne et micro) et deux sorties (ligne et casque), le tout en jack 3.5mm. Notons aussi la présence d’un lecteur de carte SD.
Petite particularité : la présence de connectiques derrière l’écran, c’est vraiment pratique pour le coup, n’oublions pas que le PC est estampillé VR et les connectiques à l’arrière facilitent grandement l’installation du dispositif.



D’énormes évents sont présents tout autour du PC afin que notre carnassier puisse expulser ses excès de chaleur. La partie clavier a été confiée au constructeur danois SteelSeries. Il est bien intégré, agréable à utiliser tant dans l’usage gaming que bureautique. Les touches sont très bien positionnées, elles possèdent une course longue et un agréable ressenti sous les doigts
Les amateurs de RGB pourront s’en donner à cœur joie via le soft installé. Toutes les fantaisies sont possibles, avec des effets selon les jeux, le mode d’utilisation. J’avoue que le mode cœur battant est relativement sympa, surtout dans sa couleur rouge dragon. De plus, l’indicateur de Maj est une petite diode rouge du plus bel effet. Seul hic, le placement de la touche Entrée ; il n’est pas rare d’appuyer sur la touche * placée juste au-dessus. Question d’habitude à prendre ?

Concernant le pad, même s’il est impossible de jouer avec, il reste néanmoins très pratique et agréable à utiliser. Ses deux boutons répondent parfaitement bien.





Un mot sur la dalle, l’IPS sur cette résolution (UHD) est un réel plus, au niveau des couleurs rien à signaler. Grâce aux touches FN, nous pouvons choisir plusieurs mode d’affichage (cinéma, jeu, anti-lumière bleu, navigation) Chaque ressenti présente ses qualités et défauts. Cependant, le rendu anti-lumière fonctionne à merveille, pas de migraine sans lunettes. Le rendu global est impressionnant surtout avec une 1080 qui assure.





Les nouveautés