EN DIRECT 2308 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier THERMALTAKE H200 TG RGB : Beau, blanc, mais pas très respirant

Article
Rédigé par
Publié le 08 October 2020
Page: 3/6


Pour l'ouverture du boitier, nous avons une ouverture via des charnière à gauche et avec des vis à main à droite.

Avec ce H200, TT nous propose un boitier qui donne dans le classique. Nous avons : Un large accès backplate, des passage dans le haut, le centre, le bas et dans le cache alimentation, un cache alimentation d'ailleurs avec une ouverture au niveau du bloc, (TT propose des alimentations RGB), mais aussi à l'avant pour les radiateurs de watercooling, une cage HDD à 270 °, deux brackets pour des SSD et un ventilateur de 120 mm à l'arrière.

On commence à l'avant, où l'on a une grille qui est compatible 3 x 120 ou 2 x 140 mm et radiateur de watercooling en 240/280 mm maximum. Plus en arrière, nous avons une plateforme qui dissimule les passages pour le câble management et qui intègre des points d'ancrage. Un grand passage est disponible juste en-dessous de cette platine pour un éventuel radiateur de watercooling.

Dans le bas du boitier nous avons, un grand cache alimentation. Ce dernier propose deux brackets SSD amovibles et une ouverture pour voir le bloc d'alimentation.

A gauche, on a : un ventilateur de 120 mm de la marque, l'emplacement de la plaque I/O Shield de la cm, 7 slots d'extension ajourés au montage par vis . Dans le haut, nous avons une grille amovible qui est compatible 2 x 120 ou 2 x 140 mm et radiateur de watercooling en 240 mm maximum.

Pour le montage, nous avons intégré les éléments suivants :

Processeur: AMD RYZEN 7 3600X
Ventirad: Thermaltake UX100
Carte mère: GIGABYTE B550 Vision D
Mémoire: 2 x 8 Go DDR4 TT
Carte graphique: MSI RTX 2070 S
Alimentation: CORSAIR 750
SSD Kingston

Partagez :
Marque : Thermaltake