EN DIRECT 1614 connexion / inscription
Connexion

Surnom/Pseudo
Mot de Passe :

[ Vous avez perdu votre mot de pass ? | Devenir membre ]

×

Test boitier MSI SEKIRA 500G : Il ne manque pas de place

Article
Très gros
Rédigé par
Publié le 28 Novembre 2019
Page: 3/6

Pour ouvrir le boitier, c'est rapide et simple. Il suffit de tirer les panneaux par les poignées, cela les ouvrent et ensuite on soulève les portes qui sortent des gonds.

Côté châssis rien ne semble manquer. Nous sommes sur du E-ATX avec gros accès backplate, des tonnes de passages, des caches en caoutchouc, un cache alimentation, 3 cages HDD, des brackets SSD, des scratchs et donc 2 ventilateurs de 200 mm à l'avant et un 120 mm à l'arrière.

A l'avant, nous avons donc tout d'abord les deux ventilateurs de 200 mm sur une grille qui est compatible 3 x 120/140 mm. Attention par contre, pour le watercooling, c'est 280 mm max, car le cache alimentation ne propose pas de passage vers la partie basse. Ensuite, on le voit, nous avons les cages HDD. Elles sont trois, elles sont équipées de deux paniers 3.5/2.5 pouces et sont toutes amovibles. Vous pourrez les monter les unes sur les autres également.

Pour le cache alimentation, ce dernier intègre donc deux cages HDD amovibles. Il a également le droit à un bracket SSD, deux passages avec des caches en caoutchouc et des supports pour monter un rizer.

A l'arrière, nous avons donc les 8 + 2 slots d'extension et le ventilateur de 120 mm. Dans la partie haute, nous avons en fait deux grilles, dont une est amovible. Les deux sont compatibles 3 x 120 ou 3 x 140 mm. Pour le watercooling, ce sera 360 mm maximum. Enfin, sachez que vous pourrez retirer les carénages du SEKIRA pour avoir de meilleurs accès.

Pour le montage, nous avons intégré les éléments suivants :

Processeur: Intel Core i7-9700K
Ventirad: be quiet! Dark Rock 3
Carte mère: Z390 ASUS
Mémoire: 2 x 4 Go DDR4
Carte graphique: GTX 1080 Ti
Alimentation: Cooler Master SPH 850
Un HDD + un SSD

Partagez :